Les fondateurs de l’UDPS se félicitent de l’aboutissement heureux du dialogue politique

udpsss

Dans une déclaration politique remise jeudi à l’ACP, ce parti se réjouit que l’accord politique issu de ce forum ait pris en compte ses revendications contenues dans ses différentes déclarations politiques, notamment celles des 16 et 19 septembre 2016.

Le collège des fondateurs historiques de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) se félicite de l’aboutissement heureux du dialogue politique national inclusif tenu à Kinshasa du 1er septembre au 18 octobre courant.

Dans une déclaration politique remise jeudi à l’ACP, ce parti se réjouit que l’accord politique issu de ce forum ait pris en compte ses revendications contenues dans ses différentes déclarations politiques, notamment celles des 16 et 19 septembre 2016, à savoir les échéances électorales, la recomposition de la CENI, l’approbation d’un calendrier électoral consensuel, la priorité accordée aux élections présidentielles, législatives nationales et provinciales à organiser au plus tard en avril 2018, ainsi que la formation d’un gouvernement d’union nationale dirigé par l’opposition.

L’UDPS, indique la déclaration, « a démontré par son expérience vieille de 34 années de lutte que seul un dialogue sincère et franc demeure la vertu cardinale pour une gestion harmonieuse d’un pays aux dimensions continentales, avec une mosaïque de tribus et de culture diversifiée, comme le nôtre ».

Parti non violent, précurseur de la lutte pour la démocratie pluraliste, disposant d’un nombre important de députés à l’Assemblée nationale et d’une expertise divesifiée de ses cadres, fortement fédéré et bien implanté à travers toute la RDC, l’UDPS s’estime à même d’animer la Primature pour diriger le gouvernement d’union nationale, indique la déclaration.

Le collège des fondateurs historiques, autorité morale du parti, déplore que des personnes sans mandat ni qualité ou appartenant à d’autres formations politiques se soient arrogées le droit de parler au nom de l’UDPS et de l’engager, souligne le document signé par le député François LusangaNgiele, président national.

ACP