L’aboutissement du dialogue politique est une victoire des patriotes congolais, selon la MP

DialMaj

Selon Atundu, les termes de référence de l’accord politique qui a sanctionné ces importantes assises, comme la refonte du fichier électoral et la séquence des élections, n’ont pas omis de prendre en compte les préoccupations de la situation sociale des populations.

L’aboutissement heureux du dialogue  politique est une victoire des patriotes congolais, a affirmé le  porte-parole de la Majorité présidentielle (MP), André-Alain Atundu Liongo,  au cours d’un point de presse tenu jeudi à Kinshasa.

«  La fin du dialogue est une victoire des patriotes sur des prédictions malveillantes de la part de certains compatriotes prêts à vendre notre souveraineté pour leur projet égoïste au détriment des intérêts réels de notre peuple et de notre démocratie, conformément à la Constitution qui nous régit », a-t-il indiqué.

Selon Atundu, les termes de référence de l’accord politique qui a sanctionné ces importantes assises, comme la refonte du fichier électoral et la séquence des élections, n’ont pas omis de prendre en compte les préoccupations de la situation sociale des populations et de sauvegarder le caractère inclusif du dialogue, puisque l’accord reste ouvert à la signature de ceux qui se sont mis à l’écart.

Cependant, a-t-il ajouté, le plus important reste à faire. Il s’agit d’œuvrer pour la réalisation effective de toutes les résolutions dan un esprit constructif et d’ouverture.

Malheureusement, comme c’est souvent le cas en pareilles circonstances, a-t-il déploré, des rumeurs troublantes et insolites relayées tant sur le plan national qu’international tentent de ternir le succès du dialogue, la pertinence de l’initiative du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, et la portée réelle des résolutions.

Parlant de chef de bande, Gédéon Kyungu, le porte-parole de la MP a indiqué que sa reddition est un réel motif de satisfaction pour la MP parce qu’enfin le gouvernement de la République a réussi, par le bâton et la carotte, à imposer l’autorité de l’Etat sur un territoire et un groupe armé qui n’étaient pas sous le contrôle des institutions.

La MP, a-t-il ajouté, apprécie à sa juste valeur, le soulagement des populations concernées, aujourd’hui libérées de griffes d’un groupe armé qui se faisait un plaisir de s’attaquer à tout, empêchant ainsi aux populations de ce territoire de vaquer librement à leurs occupations et aux élèves d’aller à l’école.

La MP a, à cette même occasion, appelé le Rassemblement à saisir l’opportunité qu’offre la possibilité  de rejoindre la dynamique nationale en faveur d’un processus électoral consensuel en signant l’accord politique dans les meilleurs délais pour préserver la population et la démocratie du chaos.

Elle a également rendu un hommage mérité et solennel au Président Kabila  pour avoir joué efficacement son rôle de garant de la Nation et du bon fonctionnement des institutions et de la République, tout en appelant la communauté internationale  à accompagner la RDC dans la mise en œuvre des présentes résolutions dans l’intérêt de la coopération.

Concernant la ville morte, le porte-parole de la MP a fait savoir que celle-ci est devenue comme un numéro de jonglerie et une vaste escroquerie où le principe de précaution, adopté en pareille circonstance par les Kinois à la suite des actes de violence perpétrés par les militants de Rassemblement, permet à leur leader de clamer indument et sans gêne que le mot d’ordre a été suivi.

Alors que l’apparence de la ville morte ne traduit pas la réalité de ras-le-bol des populations kinoises.

ACP