POLITIQUE

2.1. Cadre de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo – Zaïre (AFDL)

En 1996, lorsque l’AFDL entre à Goma le vendredi 1er novembre, Julien PALUKU était toujours ce « Prof » organisateur à l’Institut MIKENO.

Et comme aux années 1990 Julien PALUKU s’était caractérisé par ses positions radicales vis – à – vis du régime Mobutu, il ne tardera pas d’accueillir très chaleureusement les « libérateurs ». C’est ainsi que Julien sera l’un des premiers cadres ayant suivi le premier séminaire Idéologique organisé dans le bâtiment appelé communément BDGL (Banque de Développement des Etats des Grands – Lacs). Ce séminaire sera clôturé le 23 janvier 1997 par Mzee Laurent Désiré KABILA lui – même avec un discours plein d’espoir. Le futur Président de la République Démocratique du Congo rassurera les heureux cadres qu’ils deviendront les véritables gestionnaires du pays car dans ce séminaire des bonnes leçons sur la gouvernance locale étaient dispensées.

Julien PALUKU ne s’arrêtera pas à ce séminaire, il ira jusqu’à la formation militaire au Centre d’instruction de RUMANGABO où ont été formés presque les militaires de l’AFDL. Il a été de la 2è promotion après celle de MATEBE où a été formé feu Général SILVAIN BUKI.

Il sortira de là au grand étonnement de toute sa famille, ses pairs prof et ses élèves qui n’y avaient pas cru encore.

Julien PALUKU devint ainsi un des grands animateurs au bureau provincial de l’AFDL chargé de l’idéologie et ce, à coté de Maître FATAKI LUHINDI qui en était le Président Provincial.

En même temps il sera le Secrétaire à la Coordination des Cadres Politico – Militaires formés par l’AFDL aussi bien à LEMERA, à BUKAVU, à MATEBE qu’à RUMANGABO.

Après que l’AFDL ait pris le pouvoir à Kinshasa, le 17 mai 1997, Julien PALUKU a continué à servir l’Alliance à Goma où la rébellion du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD) de Wamba Dia Wamba et Zah’idi Ngoma le trouvera en août 1998.

Avec ses collègues cadres politico – militaires formés par l’AFDL, Julien PALUKU par le reflexe de suivie intégrera le nouveau mouvement qui venait de couper l’Est de l’Ouest.

Comme cadre formé, Julien PALUKU sera approché par le nouveau mouvement et en octobre 1998, il sera envoyé à Lubero comme Administrateur du territoire Assistant chargé de l’Administration.

2.2 Administrateur de territoire

Alors que le RCD venait d’occuper l’Est, constitué d’anciens cadres de l’AFDL, ce tout nouveau mouvement puisera dans les compétences laissées par Mzee Laurent Désiré KABILApour assurer la politique de proximité.

C’est ainsi que Julien PALUKU sera désigné Administrateur Assistant en territoire de Lubero le 27 octobre 1998.

Sept mois après, soit en mai 1999, le RCD va éclater et son Président Wamba Dia Wamba ainsi que le Président de parlement Monsieur MBUSA NYAMWISI choisiront de s’établir à Kisangani où ils créeront le RCD/K-ML. K qui signifie Kisangani et ML, Mouvement de Libération.

Dès lors, la Province du Nord – Kivu sera divisée en deux : dont la partie Sud pour le RCD appuyé par le Rwanda, et de KANYABAYONGA à ERINGETI appartenant au RCD/K-ML appuyé par l’Ouganda.

Julien PALUKU se retrouvera ainsi être dans l’espace RCD/K-ML en 1999 en sa qualité d’Administrateur  du territoire Assistant basé à LUBERO.

En cette même année 1999, le RCD/K-ML de Mbusa Nyamwisi créera la Province Nord – Kivu bis avec comme Chef – lieu, la cité de BENI.

Le leader de ce mouvement, Mr. MBUSA NYAMWISI, créera les 2 villes de Butembo et de Beni et y organisera les élections des Maires en 1999.

Julien PALUKU sera désigné au Secrétariat de la Commission Electorale pour les élections du maire de Butembo et des bourgmestres des 4 communes.

Son titulaire de Lubero, Mr. SIKULY’UVASAKA MAKALA, après avoir été élu Maire Adjoint à Butembo, celui – ci renoncera à ce poste pour devenir le Directeur de Cabinet du tout nouveau Gouverneur du Nord-Kivu bis, son Excellence Amédée KAYISAVERA MBAKE.

C’est avec la vacance créée par le départ de son Titulaire à Lubero que Julien PALUKU sera nommé le 18 octobre 1999 comme Administrateur de Territoire de Lubero qu’il dirigera jusqu’au 3 mars 2003.

Pendant 4 ans à la tête du Territoire de Lubero qui était troublé par la présence des plusieurs groupes armés, Julien PALUKU participera successivement aux opérations suivantes :

  • ·
  • · La sensibilisation des may-may VITA KITAMBALA, LA FONTAINE, JACKSON MUHUKA MBUTO pour l’intégration aux seins des forces du RCD/K-ML appelées APC (Armée du Peuple Congolais),
  • ·

· Mission difficile de restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire de Lubero ayant une superficie de 18 096 km2.

· Négociation en plein parc de Virunga avec les autorités du RCD/Goma (à la place appelé armoirie) pour tenter d’apaiser la tension entre le RCD/Goma et le RCD/K-ML

· Négociation à Nambole à kampala (Mandela National Stadium) dans les conflits qui déchiraient l’Ituri (en 2001)

· Plusieurs autres missions périlleuses réussies au prix du sang, …

2.3. Maire de ville de Butembo

Alors qu’il était à Lubero comme Administrateur de Territoire, Julien PALUKU sera nommé le 04 mars 2003 à la tête de la ville de Butembo, en remplacement de Monsieur Eric  KAMAVU (Ambassadeur de la RDC en Angola de 2006-2009, date de la présence rédaction) qui venait d’être élevé au rang de Ministre dans le Gouvernement du RCD/K-ML basé à Beni.

C’est à la tête de cette ville de Butembo, que la population découvrira l’esprit de développement qui animait la personne de Julien.

Il poursuivra ainsi les efforts de construction d’un imposant immeuble de la mairie de Butembo en partenariat avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC).

Il construira le 1er parking public en 2003, l’unique ne province du Nord-Kivu.

Julien PALUKU  aménagera les grandes artères de la ville de Butembo pour lui donner la forme de la ville avec des ronds points construits, des caniveaux débouchés, …

Julien PALUKU construira le grand pont de la ville dénommé PONT CUGEKI, inauguré le 02 juillet 2005 permettant ainsi de relier 2 communes séparées par la rivière Kimemi depuis une vingtaine d’année… Julien a eu l’estime de toute la population de la ville de Butembo pour son esprit de développement participatif. Le pont CUGEKI qui lui a valu le plus grand honneur, est l’unique passerelle qui ouvre la ville sur l’Evêché du Diocèse de Butembo-Beni.

Il faut rappeler que pendant que Julien PALUKU était maire de Butembo, il a fait face à une insécurité due essentiellement par la présence des plusieurs groupes armés (may-may) dans la ville. Mais aussi, le Maire Julien a résisté devant l’avancée des troupes du RCD/Goma qui en juin 2003 campèrent à la porte de Butembo (précisément à Lukanga : 15 km de Butembo, Kimbulu : 20 km de Butembo)

Mr. Julien PALUKU avec toute  la population de Butembo a dû la mobiliser pour la collecte des fonds, des vivres, des non - vivres et des journées de prière ont été régulièrement organisées pour solliciter l’intervention du Tout Puissant.

Heureusement pour Julien - le Maire, la ville de Butembo ne tombera pas entre les mains des rebelles du RCD/Goma qui voulaient chasser d’autres rebelles, les premiers appuyés par le Rwanda et le second par l’Ouganda.

2.4. Maire de Beni

A la suite de la réunification du pays, Julien PALUKU sera nommé par décret du Président Joseph KABILA  KABANGE comme Maire de Beni le 09 juillet 2005 et prendra officiellement fonction le 18 juillet.

Pour une fois, la Maire Julien ne sera pas confronté aux problèmes d’insécurité.

C’est ainsi que très rapidement, il s’investira dans les actions de développement notamment la réhabilitation des voiries urbaines, la réfection des ponts, la construction du bureau des services administratifs de la ville de Beni et la construction d’un imposant immeuble pour la commune de Rwenzori.

Le Maire Julien achètera le 1er véhicule officiel à la Mairie de Beni (marque Hilux Surf) et deux voitures à ses adjoints.

Pendant qu’il était maire de Beni, Julien PALUKU obtient son diplôme de licencié en Santé et Développement Communautaire avec mention « DISTINCTION » à l’Université Libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL).

2.5. Elections Législatives

Lorsque vinrent les élections de 2006, alors que Maire de Beni, Julien PALUKU choisira de poser sa candidature à Butembo distant de 54 km de Beni, ville qu’il avait dirigé pendant 29 mois soit de mars 2003 à juillet 2005.

Julien PALUKU sera élu  député provincial dans la circonscription de butembo sur la liste des Forces du Renouveau (Plate forme de MBUSA NYAMWISI, Olivier KAMITATU et alliés) avec 38 800 voix à côté de 160 candidats challengers. Julien sera ainsi l’un des  3 députés élus de Butembo durant les élections du 29 octobre 2006.

Et le 14 décembre 2006,  Julien PALUKU se retrouvera à Goma avec ses 37 collègues députés élus pour devoir siéger à l’Assemblée Provinciale.

Il sera ainsi mis en place le bureau provisoire de l’Assemblée Provinciale  dirigé par le doyen d’âge l’honorable SIMISI NZALA, 68 ans secondé par le benjamin d’âge l’honorable MUHINDO NZANGI, 26 ans.

Julien PALUKU, en sa qualité de député provincial, à la tête d’une forte coalition, participera à l’élection du bureau définitif de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, en janvier 2007 composé comme suit :

1.       Président : BARIYANGA RUTUYE  DCF/COFEDEC : originaire de Rutshuru (Hutu)

2.       Vice-Président : MUKINTI BAUMBILIA : MSR, originaire de Beni (Nande)

3.       Rapporteur : KALINDA KAHOMBO : PPRD, originaire de Walikale (Nyanga)

4.       Rapporteur adjoint : MUTEULE MOROMORO, PPRD, originaire de Nyiragongo (Kumu)

5.       Questeur : Mme Felly KANANGA : DC, unique femme députée

Par la suite Julien PALUKU, député provincial participera toujours en janviers 2007 à l’élection des sénateurs ci-après :

1.       Mr. MWANGACHUCHU : Indépendant (Tutsi) 13 voix

2.       Mr. BALIKWISHA NYONYO : FR ,(Nande)/Beni, 8 voix

3.       Mr. TSHIPASA VANGISIVAVI : DCF/COFEDEC (Nande)/Lubero, 8 voix

4.       Mr. AMULI: PPRD, (Hunde) 6 voix

2.6. Election de Gouverneur

Le 27 janvier 2007, cette date fatidique a connu le nom de son 1er r Gouverneur  élu parmi les candidats ci – après :